L’information génétique et la molécule d’ADN

Print Friendly, PDF & Email
Revenir aux chapitres

 

I- L’ADN

L’ADN (acide désoxyribonucléique) est une molécule qui se trouve au coeur de toutes les cellules.

Ce chromosome contient une immense molécule d’ADN. Il s’agit d’un long fil enroulé sur lui-même, et tout au long de ce chromosome, on retrouve un certain nombre de gènes. Un gène est donc un fragment d’ADN au sein d’un chromosome.

Lorsqu’on observe un gène de plus près, on se rend compte que c’est en réalité deux brins, enroulés l’un autour de l’autre (double hélice), composés de nucléotides.

Si on déroulait cette double hélice, on arriverait à une forme de la molécule qui représente une sorte d’échelle avec deux structure de l’échelle et au milieu, des lettres qui représentent les nucléotides. Un nucléotide c’est l’assemblage de trois types de molécules: un groupement phosphate, un sucre, une base azotée. L’assemblage des ces trois molécules créent un nucléotide et l’ADN est une succession de deux brins de nucléotides, les uns à la suite des autres.

Il existe quatre types de nucléotides: A (adénine), T (thymine), C (cytosine) et G (guanine). Elles sont utilisées pour former le brin d’ADN et elles fonctionnent par paires (A avec T et G avec C). Le message codé dans l’ADN va dépendre de l’ordre d’enchaînement des nucléotides le long de la molécule d’ADN, il diffère entre chaque enchaînement.

Un gène est donc un enchaînement de nucléotides dans une ordre très particulier.

On peut donc dire que l’ADN, par l’enchaînement de ses molécules et des nucléotides, contient un message codé. Autrement dit, l’ADN est une molécule informative. Elle contient des milliers d’informations qui correspondent à des milliers de gènes.

Les gènes sont les mêmes pour tous les membres d’une même espèce, c’est le génome qui caractérise cette espèce.

 

II- Les informations génétiques

Tous les individus d’une même espèce possèdent le même génome, mais il est évident qu’ils sont tous différent les uns des autres. Ce sont les mêmes gènes, mais chaque individu en possède une version différentes (les allèles).

Un gène correspond à une succession de nucléotides dans un fragment d’ADN. En réalité, pour chaque gène, il existe des versions, des variantes, légèrement différentes les unes des autres.

Globalement, c’est la même succession de nucléotides, mais une différence est remarquable, liée à une mutation. En dehors de cela, les structures sont identiques, ce qui donne deux allèles d’un même gène. Cela amène à des changements visibles à l’œil nu, ici la couleur des yeux).

 

L’ADN est donc une molécule codée et informative mais également une molécule variable.

 

Partage cette fiche de cours à ton entourage:

Laisser un commentaire