Lexique TS2 spécial Lundi 5 Février

Print Friendly, PDF & Email

 

Le rasoir d’Ockham : principe de raisonnement philosophique entrant dans le concept du rationalisme. Egalement appelé principe de simplicité, il peut se formuler ainsi « les multiples ne doivent pas être utilisés sans nécessité ».

La psychologie : [du grec « psukhê »] est l’étude des faits psychiques, des comportements et processus mentaux.

Autonomie : [du grec « autonomia »] désigne la capacité d’un objet, d’un individu ou système à se gouverner soi-même, selon ses propres règles.

Âme : [du latin « anima »] principe vital et spirituel immanent, qui animerait le corps d’un être vivant.

Corps [du latin « corpus »] : partie matérielle d’un être animé considérée en particulier du point de vue de son autonomie, de son aspect extérieur.

Épistémologie : [du grec « epistême » et « logos »] l’étude critique des sciences et de la connaissance scientifique ou l’étude de la connaissance en général.

Intelligence artificielle : ensemble de théories et de techniques mises en oeuvre en vue de réaliser des machines capable de simuler l’intelligence.

Principe de causalité : « Tout phénomène a une cause », Spinoza écrit : « D’une cause déterminée résulte nécessairement un effet ; et, inversement, si aucune cause déterminée n’est donnée, il est impossible qu’un effet se produise.

Solipsisme : conception selon laquelle le moi, avec ses sensations et ses sentiments, constitue la seule réalité dont on soit sûr.

Intelligence : aptitude d’un être vivant à s’adapter à une situation, à choisir des moyens d’action en fonction des circonstances.

Finitude : caractère de ce qui est fini, de ce qui possède une limite sous un certain rapport ; pour l’être humain, dont l’existence est limitée par la mort, la finitude s’entend comme une définition de sa condition mortelle.

Une personne : un être pensant et intelligent, doué de raison et de réflexion, qui peut se considérer soit-même comme soit même, une même chose pensante en différent temps et lieux.

Animisme : la croyance en un esprit, une force vitale, qui anime les êtres vivants, les objets mais aussi les éléments naturels.

Manichéen : Qui apprécie les choses selon les principes absolus du bien et du mal, sans nuances et sans état intermédiaire.

Dialectique : Méthode de raisonnement qui consiste à analyser la réalité en mettant en évidence les contradictions de celle-ci et à chercher à les dépasser.

Scolastique : philosophie développée et enseignée au Moyen Âge dans les universités.

Sophisme : Argument qui, partant de prémisses vraies, ou jugées telles, aboutit à une conclusion absurde et difficile à réfuter.

Définition : fait de déterminer les caractéristiques d’un concept, d’un mot, d’un objet… ; ensemble des propriétés essentielles de quelque chose.

Eugénisme : l’ensemble des méthodes et pratiques visant à améliorer e patrimoine génétique de l’espèce humaine.

Béhaviorisme : est une branche de la psychologie qui étudie le comportement observable et l’analyse comme un processus au sein de l’environnement et comme l’histoire des interactions de l’individu avec son milieu.

Tératologie : science des monstres qui traite plus particulièrement des anomalies congénitales ou héréditaires les plus aberrantes.

Dichotomie : division de quelque chose en deux éléments que l’on oppose nettement.

Plaisir: Sentiment  de  satisfaction  ressenti  lorsqu’une  envie  ou un besoin est assouvi.

Réalité : ce qui est réel, ce qui existe en fait, par opposition à ce qui est imaginé, rêvé, fictif.

Finalisme : théorie qui affirme l’existence d’une cause finale de l’univers, de la nature ou de l’humanité. Elle présuppose un dessein, un but, une signification, immanents ou transcendants, présents dès leur origine.

La logique: la science des condition formelles de la vérité

Cosmogonie: discours sur la naissance de l’univers

Cosmologie: être à charge d’expliquer l’univers, les cycles, les lois

Réductionnisme: la vie se réduit à ses composants physico-chimiques. Un être vivant est un organisme, son organisation lui suffit.

Acculturation: manière qu’à une civilisation d’incorporer un objet d’une civilisation à la sienne

Partage cette fiche de cours à ton entourage:

Laisser un commentaire